L’adaptation de l’A-SDGT-C à la situation actuelle

En janvier 2020, ce sont plus de 86600 résultats sur Google en tapant « pénurie des compétences cyber ». Mais pourquoi nous en sommes là ? Nous avons mené notre enquête et nous nous sommes adaptés en conséquence. 

PriceWaterhouseCoopers1 (PWC) a identifié plusieurs freins : 

  • Une image sectorielle poussiéreuse en décalage avec la réalité 

• Des cursus d’apprentissage trop longs réservés à une élite scientifique

• Des recruteurs non spécialisés aux commandes

• Une mixité inexistante

• Un manque de reconnaissance de la profession

1 https://www.pwc.fr/fr/decryptages/securite/la-cybersecurite-fait-face-a-une-penurie-de-talentsconstante.html en date du 05/01/2020

2 L’objet de cet article n’est pas d’expliquer les motivations d’une personne malveillante utilisant l’outil numérique

3 https://cefcysblog.wordpress.com/2019/12/14/je-ne-porte-pas-de-sweat-a-capuche-pourtant-je-travailledans-la-cybersecurite/

4 https://asdgtc.org/ en date du 05/01/2020, les sciences humaines et sociales correspondent à
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sciences_humaines_et_sociales

5 https://asdgtc.org/ en date du 05/01/2020, les sciences de l’ingénieur sont
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sciences_de_l%27ing%C3%A9nieur

6 https://www.ssi.gouv.fr/particulier/formations/secnumedu/formations-labellisees-secnumedu/ en date du 05/01/2020

7 Nous souhaitons rappeler que l’A-SDGT-C est une association loi 1901 et non une société de prestation, les demandes des organisations sont une étude empirique sur le territoire national dans le cadre de notre opération « gestion prévisionnelle des emplois et des compétences en maîtrise numérique ».