Le ministère de l'intérieur ainsi que les autorités judiciaires (Police Nationale et Gendarmerie Nationale) mettent à disposition des conseils pratiques ainsi que des fiches réflexes à destination des victimes d'escroquerie numérique ou d'attaque numérique (cyberattaque).